Le projet de la Gare de Namur

En 2009, la SRWT (aujourd'hui OTW) est à la recherche d'une nouvelle implantation pour sa gare de bus périurbains, mal logée dans l'îlot Léopold face à la gare de Namur : les espaces sont exigus, peu accueillants et inconfortables.

La SNCB (à l'époque la SNCB-Holding) propose alors à la SRWT d'aménager sa nouvelle gare sur la dalle de couverture de la gare ferroviaire qui est inoccupée depuis la modernisation du bâtiment en 2002.

Avec une telle implantation, l'optimisation de l'intermodalité que visent les deux opérateurs de la mobilité serait ainsi atteinte.

Au terme d'une étude concluant à la faisabilité du projet, la SNCB et la SRWT avalisent cette option qui renforce leur efficacité respective en privilégiant  une étroite connexion entre les trains et les bus. La ville de Namur, qui souhaite revitaliser l'axe gare/caserne, est partie prenante du projet. Il va permettre en effet de réorganiser en profondeur ce quartier qui manque d'attractivité et de convivialité et où la congestion automobile est très forte.

Ce sont donc 25 lignes de bus qui transiteront par cette gare dans un futur proche. Les bus y accèderont en empruntant une rampe prolongée par une passerelle haubanée. Ils aborderont la rampe à hauteur de la place Léopold.  La gare, une structure d'acier et de verre, spacieuse et lumineuse accueillera les voyageurs et des services du TEC. Elle sera en relation avec le centre de voyages et les services et commerces de la gare ferroviaire. Une aile de la gare ferroviaire actuellement désaffectée sera entièrement rénovée et deviendra l'entrée principale de la gare des bus.

 

Une convention de collaboration SNCB/Région Wallonne/SRWT a confié à la SNCB la réalisation du projet financé à près de 90% par la Région Wallonne.

La SNCB a confié la maîtrise d'œuvre du projet à Euro Liège TGV (Eurogare depuis 2010) qui s'est associé le concours du Bureau Ney & Partners.

Les travaux ont débuté en 2015. Ils vont modifier en profondeur la physionomie de ce quartier qui va ainsi gagner en fonctionnalité et en convivialité.