La gare de Mons : le projet

Les caractéristiques essentielles du projet

D'une rive à l'autre

La gare-passerelle dessert les quais et assure la liaison entre le cœur historique de Mons et la ville nouvelle (Grands Prés). Le site ferroviaire, franchissable, cesse d'être un obstacle et les fils du tissu urbain se renouent à travers la gare.

La garepasserelle enjambe le site ferroviaire.  Le corps de cette passerelle est prolongé de part et d'autre par un auvent. C'est dans le corps de la passerelle que se trouvent les services aux voyageurs (centre de voyage etc…) et les commerces de proximité. La nouvelle gare accueillera également une crèche localisée côté Grands‐Prés, dans l'espace attenant au parking.

À l'intérieur de la passerelle, l'espace circulable est large de 15m et haut de près de 16m en son centre. La passerelle est isolée de l'extérieur par des portes automatiques. La couverture extérieure de la passerelle est constituée de panneaux et de vitrages et la passerelle est coiffée d'un lanterneau mobile. Les abris de quai s'accrochent de part et d'autre de la passerelle et couvrent les quais sur toute leur longueur. Chaque quai est équipé de deux espaces d'attente fermés, localisés sous la passerelle.

La gare compte 12 ascenseurs et 14 escaliers mécaniques ; elle a été conçue pour offrir une accessibilité optimale aux personnes à mobilité réduite. La passerelle est reliée à chaque quai par 2 ascenseurs, par 2 escaliers mécaniques (1 montant et 1 descendant) et par des escaliers fixes. Les 2 ascenseurs du quai I desservent aussi le parking côté Ville ; à l'extrémité de la passerelle côté Grands‐Prés, l'un des ascenseurs dessert également le parking, l'autre dessert la place des Congrès et les locaux de la SNCB.

Venant de la place Léopold et de la nouvelle place des Congrès, localisés sous les deux auvents, des escaliers monumentaux et des escaliers mécaniques (1 montant et 1 descendant) assurent la liaison avec la gare‐passerelle.

Intermodalité

Actuellement, on dénombre plus de 100 000 passages hebdomadaires en gare. Une fréquentation qui va augmenter car :

  • La nouvelle gare est ferroviaire et routière donc la clientèle du TEC embarquera et débarquera dans la gare. Actuellement, le secteur de la gare de MONS génère de l'ordre de 20 000 mouvements de clients TEC par jour ;
  • Les flux piétons/cyclistes vont se développer à travers la gare-passerelle qui joue le rôle de trait d'union entre le centre-ville, le nouveau quartier en développement (Centre de Congrès, hôtel...) et les Grands Près.

La complémentarité entre les différents modes de transport – trains, bus, voitures, modes doux - est exemplaire.

 

  • 3 + ½ quais pour les trains (7 voies voyageurs)
    Quais : IV, III, II + ½ quai I
  • 2 x ½ quai pour les bus (4 bandes de circulation)
    ½  quai I et ½ quai 0
  • 1 x ½ quai pour la dépose-minute et les taxis
    ½ quai 0

Intermodalité/Accessibilité

Au nord, la gare est connectée au réseau autoroutier ; au sud, elle est desservie par les boulevards périphériques. Deux parkings souterrains (1 niveau) sont localisés de part et d'autre du site, en relation immédiate avec la passerelle et les quais.

Parking Nord

Localisé sous la place des Congrès côté Grands-Prés, ce parking est connecté au réseau autoroutier.

Capacité : 366 emplacements (dont 8 PMR) + 120 places 2 Roues.

 

Parking Sud

En relation immédiate avec les boulevards de ceinture (Boulevard Charles-Quint et Boulevard Gendebien) et implanté sous les quais 0 et I, ce parking accueille les voyageurs au cœur de la gare. Il est accessible par ses deux extrémités Ouest et Est. La sortie du parking est située côté Ouest.

Capacité : 492 places (dont 12 places PMR) + 120 places 2 Roues + 96 places 2 Roues sécurisées.

 

 

Les espaces en gare et leurs fonctions

La passerelle assure la jonction entre les deux côtés du site ferroviaire, draine le flux des voyageurs vers les différents quais et abrite les services aux voyageurs et les commerces de proximité ;

 

Nouvelle gare, nouveau quartier

Eurogare a confié à Santiago Calatrava l'élaboration du master plan du nouveau quartier jouxtant la gare. Il a été approuvé par les Autorités Communales.

Dans son voisinage immédiat, la gare-passerelle génère le développement d'un quartier aux multiples fonctions. Un Centre de Congrès (le MICX) et un hôtel viennent d'y être construits et sont opérationnels. Des bureaux et des logements suivront. Il y a peu, ces 10 hectares de terrain étaient encore en friche ; assainis, valorisés, au carrefour de toutes les mobilités, ils sont maintenant porteurs d'une vitalité nouvelle.

De la même manière, lorque la nouvelle gare en service permettra d'évacuer les installations provisoires, les espaces libérés en bordure du Boulevard Charles Quint pourront également être valorisés.