Les travaux de la gare de Mons

La modernisation du site de la gare de Mons ne se limite pas à la seule construction d'un nouveau bâtiment destiné prioritairement aux clients de la SNCB et du TEC, elle comprend un important volet ferroviaire qui déborde largement des limites de la gare au sens strict. Les travaux réalisés à Mons couvrent en effet un territoire d'environ 2 km de long. Ce volet ferroviaire comprend notamment le réaménagement du gril ferroviaire consécutif à la réduction du nombre de voies en gare, l'implantation d'un nouveau faisceau de voies de garage hors gare, des travaux de signalisation et de forces motrices, la rectification de la courbe d'entrée en gare de la ligne 118…

Les travaux ont été répartis en différents marchés (de M1 à M7), certains marchés pouvant eux-mêmes être scindés en plusieurs lots (M4, M6). Tous ces travaux sont soumis à la loi sur les marchés publics européens.

 

  • M.1 : Aménagement du faisceau ferroviaire dit" Aviation" ; transfert de gare provisoire de Liège à Mons ;
  • M.2 : Démontage des voies en gare ; adaptation et rectification de voies ; équipement de la gare provisoire ; installation de la passerelle provisoire ;
  • M.3 : Travaux extérieurs de signalisation et de force motrice pour la concentration de la cabine de signalisation ;
  • M4.1 : Gros œuvre béton et infrastructures ferroviaires (hors travaux caténaires) ;
  • M4.2 : Infrastructures caténaires en gare et rectification de la courbe d'entrée en gare de la Ligne 118 ;
  • M4.3 : Charpente métallique de la gare et couverture des quais ;
  • M4.4 : Façades et toiture de la gare et des abris de quai ;
  • M.5 : Ascenseurs et escaliers mécaniques ;
  • M.6.1 : Techniques spéciales et revêtement inférieur du caisson de la gare-passerelle ;
  • M 6.2 : Second œuvre et parachèvements ;
  • M.7 : Aménagement des abords.