Gare de Namur : les étapes avant les travaux

L'étude de faisabilité 2009-2010

Décidée en 2009 conjointement par la Ville de Namur, la SRWT et la SNCB-Holding, cette étude avait divers objectifs :

  • La réalisation d'une nouvelle gare de bus attractive et moderne, intégrant des locaux destinés aux voyageurs, au personnel du TEC Namur-Luxembourg (conducteurs, dispatching, administration) ;
  • L'affectation de la dalle de la gare de Namur ;
  • Le renforcement de l'attractivité commerciale du centre-ville ;
  • Le lien centre-ville/quartier de Bomel ;
  • Le développement de l'intermodalité et des modes doux.

Le périmètre de cette étude était large puisqu'il s'étendait du pont d'Heuvy au pont de Louvain afin de prendre en compte les dimensions urbanistique, d'aménagement et de mobilité évidemment interdépendantes dans cette zone sensible du centre de la ville.

 

L'étude a été confiée à Euro Liège TGV qui s'est penchée sur :

  • La faisabilité technique du projet ;
  • L'intégration des locaux souhaités ;
  • La recherche d'un accès routier à la dalle intégré à l'environnement ;
  • Le réaménagement convivial de la place de la Station (située devant la gare de Namur) ;
  • L'intégration d'un parking complémentaire (450 places) côté Bomel ;
  • L'amélioration de la mobilité dans le quartier de la gare tous modes confondus tout en privilégiant les transports en commun et les modes doux ;
  • La valorisation des terrains du groupe SNCB localisés dans le périmètre étudié.

Les conclusions de l'étude ont été les suivantes :

  • L'implantation de la gare des bus sur la dalle de la gare ferroviaire est possible moyennant le renforcement de sa structure ;
  • Une rampe et un pont haubané seront construits pour rejoindre la gare des bus; ils établiront la liaison entre la place Léopold et la dalle.

Il en résultera :

  • Un véritable complexe multimodal : trains/bus périurbains sur la dalle/ bus urbains devant la gare avec réorganisation des dessertes;
  • Des modifications de la mobilité dans le quartier : report du trafic d'ouest en est devant la gare dans le tunnel du Cap Nord ; dégagement de la place de la Station ; renforcement et sécurisation des cheminements ;
  • De nouveaux espaces publics arborés, verdurisés et/ou réaménagés pour plus de convivialité;
  • La libération d'un espace (l'ancienne gare des bus qui se situait dans l'ilot Léopold) qui pourrait accueillir un complexe commercial susceptible de compléter l'offre commerciale et de requalifier le quartier; l'accroissement de l'offre de parking  dans la zone.

Convention SNCB-Holding/SRWT/Région wallonne

Cette convention signée en juin 2012 établit les rôles et engagements de chacune des parties dans la concrétisation du projet.

Dans le cadre de cette convention, la SNCB-holding s'engage à assurer les études, l'exécution et la gestion du projet à réaliser à savoir la gare des bus et les travaux d'infrastructure routière d'accès.

La SNCB a confié à Eurogare la maîtrise d'œuvre du projet (mission complète d'études et de suivi des travaux). Eurogare s'est à son tour associée le concours du Bureau Ney & Partners pour le mener à bien.

 

Le périmètre des travaux

Le périmètre des travaux

Le permis d'urbanisme

L'étude d'incidences sur l'environnement a débuté en décembre 2012 et s'est achevée en mars 2014. La demande de permis a été déposée en avril 2014 ; l'enquête publique s'est déroulée du 5 mai au 4 juin 2014 et le permis a été délivré en août 2014.