Les cabines de signalisation • Le Centre Logistique Infrastructure

Les cabines de signalisation

Les cabines de signalisation sont des centres de commande des aiguillages et des signaux dans une zone déterminée. Elles sont au coeur d'un projet de rénovation et de concentration mené par Infrabel depuis plusieurs années.

En 2007 et 2008, Infrabel a confié à Euro Liège TGV des missions complètes d'études, de suivi de travaux, de surveillance permanente des chantiers et de gestion administrative pour six cabines de signalisation situées en région wallonne.

Les bâtiments construits sur 1 (Tournai), 2 (La Louvière) ou 3 niveaux (Mons, Monceau, Liège et Libramont), ont une même typologie. Ils abritent la cabine de signalisation proprement dite, ses locaux annexes et les installations techniques (haute tension, basse tension, no break, salle des ordinateurs, ...). Un parking est à chaque fois prévu pour le personnel.

Les cabines de Liège, Mons et Libramont accueillent, en outre, les locaux de la gare-région, les magasins et les ateliers de la brigade d'entretien.

Le CLI de Charleroi

Les " Centre Logistique Infrastructure " concentrent les moyens techniques et humains en charge de l'entretien et de la modernisation du réseau. Ces centres font l'objet d'un programme de regroupement progressif, l'objectif d'Infrabel étant de rationaliser et de moderniser les moyens de production.

La conception du CLI de Charleroi et le suivi des travaux ont été confiés à Euro Liège TGV.

Le bâtiment (rez+3) regroupe le CLI proprement dit (magasins, ateliers, bureaux, locaux sociaux) et des bureaux pour le personnel ASSET Management et ICT de la zone Sud-Ouest. Les bâtiments présents sur le site étaient vétustes et ont été démolis. Le projet inclut également l'aménagement des abords (parking et zones de stockage).

L'implantation du CLI sur le site danciens ateliers est dérivée de la géométrie des voies existantes et de la possibilité d'aménager l'entrée de locomotives dans les ateliers ainsi que dans la cour intérieure.

Le positionnement des bureaux permet de refermer les espaces publics, de recréer un front bâti en particulier en bord de Sambre et de faire écran au petit ring de Charleroi et à sa circulation.

La conception du bâtiment est contemporaine et sobre et son affectation industrielle et tertiaire est affirmée, dans le respect des textures et tonalités des matériaux présents dans le voisinage; en outre, sa volumétrie permet de redéfinir les espaces publics.

Le permis unique a été délivré en juin 2015. Les travaux ont été achevés fin 2018.