Eurogare
pilier.jpg

Tempête en miniature

Nouveau documentDurant 6 mois, à l'aide de deux modèles réduits spécialement conçus à cet effet, la structure d'acier et de verre de la gare a été soumise à des tests divers.

L'enjeu de ces indispensables essais en soufflerie : éprouver la stabilité du bâtiment et vérifier le confort des usagers.

L'une de ces maquettes, qui reproduit le futur bâtiment des voyageurs et ses environs à une échelle de 1/750ème , couvre une zone d'un rayon de 1 km autour de la gare. La Colline de Cointe constitue une donnée essentielle de cet environnement ; en effet, tout en faisant écran au vent d'ouest, elle forme une barrière pour le vent d'est (soufflant de la ville). En butant contre la colline, il subit des changements de direction qui peuvent avoir des effets divers sur la toiture. Il s'agissait de les mesurer.

Introduite dans un tunnel aérodynamique équipé de 6 ventilateurs, la maquette a donc été soumise à une batterie de tests. Vents violents, rafales (jusqu'à près de 195 km/h) et autres turbulences ont ainsi été simulés. Ils ont permis d'établir les caractéristiques globales du profil de vent et la distribution de la pression du vent sur la toiture de la future gare.

Une deuxième maquette du bâtiment des voyageurs reproduit au 200ème cette fois, a également fait l'objet d'une série d'investigations. Le modèle global de vent, déterminé grâce aux essais précédents a été artificiellement recréé dans le tunnel. Soumise à cet environnement, la maquette a permis de déterminer de façon plus fine, la distribution de la pression exercée par le vent sur la toiture. Grâce aux mesures obtenues, il a été possible de simuler son comportement dynamique. Enfin, les essais en soufflerie ont également permis d'établir le niveau de confort de différents lieux stratégiques de la gare, le hall, les passerelles et les quais notamment.

Examen globalement réussi puisque les résultats de ces tests ont permis de valider la structure du bâtiment, conçue par l'architecte, et en particulier le dimensionnement de la toiture. Les critères de résistance et de stabilité sont donc satisfaits.Quant aux usagers, il est d'ores et déjà établis qu'ils ne subiront pas d'inconfort dû aux effets du vent.

Ces tests ont été réalisés par PSP-Technologies en collaboration avec l'Ecole Technique Supérieure de Rhénanie-Westphalie (RWTH) d'Aachen