Eurogare
pilier.jpg

La dimension architecturale du projet

Une architecture contemporaine de grande qualité

A côté des exigences ferroviaires à rencontrer pour moderniser le site, Euro Liège TGV a voulu faire de l'esthétique de la gare une question centrale et a innové en lançant en 1996 un "concours"* international d'architecture au terme duquel Santiago Calatrava été choisi pour concevoir la volumétrie et l'esthétique de la gare.

Ingénieur et architecte, Santiago Calatrava a notamment réalisé quelques gares remarquables : Zurich-Stadelhofen, Lyon-Saint-Exupéry, Lisbonne Oriente. Il est chargé de la conception de la plateforme multimodale à New-York, sur le site de Ground Zero, où les travaux ont commencé durant l'automne 2005.

A Liège, le projet est placé sous le signe de la transparence et du dialogue entre deux quartiers, celui de Cointe et celui des Guillemins. La gare n'a pas de façades au sens classique du terme; la perméabilité gare/ville est donc très forte. Santiago Calatrava utilise ses matériaux de prédilection : l'acier, le verre et le béton qu'il travaille avec l'ambition d'en " faire un événement plastique".

*Plus précisément, il s'agissait d'un avis de marché de procédure négociée au niveau européen.