Eurogare
Projets

Etude de faisabilité

Confiée à la SNCB-Holding, cette étude a été développée par Eurogare. Elle porte sur un périmètre relativement large, qui s'étend du pont d'Heuvy au pont de Louvain afin de prendre en compte les dimensions urbanistique, d'aménagement et de mobilité évidemment interdépendantes dans cette zone sensible du centre de la ville.

Elle a été présentée au public le 29 avril 2010 et clôturée en septembre 2010.

carte-aerienne

Périmètre de l'étude

Gare de Namur

L'étude de faisabilité aborde trois volets principaux :

  • la stabilité

  • l'intégration urbaine

  • la mobilité

La stabilité de la dalle de couverture

Lorsque l'idée d'implanter une gare d'autobus sur la dalle de couverture de la gare a été émise, la première vérification à opérer concernait la stabilité de cette dalle. Il s'avère qu'elle est assurée par les réserves prises lorsque la dalle a été réalisée; seule la concentration des charges des bus sur le plancher était problématique. Pour y remédier, il est proposé d'utiliser un dispositif rapporté qui diffusera les charges concentrées à l'ensemble de la structure.

L'intégration urbaine

Autres questions d'importance : comment amener les autobus sur cette toiture tenant compte des contraintes du site, quid de l'insertion de ces aménagements dans le tissu urbain, comment organiser les circulations sur cette toiture et comment assurer une interface optimale entre la gare d'autobus et la gare ferroviaire ?

Pour accéder à la dalle, les bus empruntent une rampe raccordée au rond-point Léopold. Un volume plein est posé contre la façade du parking côté voies et celui-ci accueille la rampe. Cette rampe se prolonge par un pont haubané qui aboutit à la dalle. Le mât du pont a valeur de signal ; il annonce l'entrée en ville et la légèreté du tablier dégage la vue depuis la place de la Station vers Bomel.

Sur la dalle, deux quais centraux sont reliés par des baies au centre de voyage qui bénéficie ainsi, dans l'axe de la gare et sans discontinuer, d'une lumière zénithale; l'accès est assuré par des ascenseurs et des escalators montants et descendants.

Des percées vers les voies rendent les communications visuelles aisées entre les différents niveaux de la gare et accentue la lisibilité des espaces. Les parcours pour les utilisateurs en sont d'autant plus sécurisants.

La mobilité

L'étude de mobilité tient compte de tous les modes de transport en donnant priorité au transport en commun et aux modes doux. Le projet prévoit un maillage des espaces publics incluant des zones vertes reliées par des circulations adaptées.